Menu premier niveau (2)

Salinger : avant l’attrape-cœur, de Valentina Grande et Eva Rossetti - Portail de la Bibliothèque du Finistère

Il y a toujours un avant, avant l’écriture d’un chef-d’œuvre.

2020 CC SalingerEt si ce roman graphique ne décrit pas la conception d’un livre, il nous dévoile bien un Salinger, jeune adulte juif et américain, d’avant l’écriture. Il déambule, ici, dans cette immédiate après-guerre à laquelle il a participé comme membre du contre-espionnage chargé de débusquer des nazis, cette période qui l’a marqué durablement dans son rapport à l’autre et à lui-même.

C’est aussi la narration d’une parenthèse et d’un mystère : quelle est cette première épouse, Sylvia Welter, jeune médecin très vite délaissée qu’il a rencontré en Allemagne quand il y était hospitalisé ? Ce fil ? l’autrice, Valentina Grande, le remonte dans un double portrait en demi-teinte, celui de Salinger mais surtout celui de son épouse. De brèves scènes dévoilent leur rencontre, leur vie commune ou suggère, décrit les secrets de Sylvia Welter, sa vie d’après.

Le dessin d’Eva Rossetti accompagne cette pudeur du récit en creux et bosses, zone d’ombres finement éclairées. Les silhouettes des personnages ont un contour noir plein de douceur ; des brumes infiltrent les paysages, celles du souvenir de l’hiver, de vapeurs chaudes ou froide, comme un bain amniotique ; des teintes roses, raisins, ocre presque chaleureuses, sont suivies d’autres bleues, déjà mélancoliques. On plonge dans cet album et on s’y délecte comme dans un temps suspendu ; on en ressort empli d’une beauté entre tristesse et sérénité.

Emprunter Salinger : avant l'attrape-coeurs

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.