Démarrer dans l’écriture tout en faisant connaissance …

Pour une approche en douceur, Erwan Bargain propose à Faouzia, Clara, Charlotte, Lisa, Johanna, Suzy, Emilie, Loula et Audrey de se jeter à l’eau avec  l’acrostiche.
Chacune sa feuille avec des propositions à compléter … alors direction le CIEL, la LUNE, le CHEMIN, …. Un, deux, trois … cinq! Finalement ...

Cela peut être dangereux
Il
Est
Le loup                Emilie

Rien n’est plus
Oppressant que de
Se sentir
Enfermée           Clara

La lune est ronde
Une partie est sombre
N’écoute pas les bruits
Et repose-toi               Charlotte

De la poésie qui nous fait danser
Au-delà de l’aube
Nous envahit et confond nos rêves
Soir et journée
En prenant les pieds dans les pas
Rêvés du futur                                 Johanna

C’est le chemin de la rencontre
Hibou dans un arbre nous regardons
En marchant sur la
Montagne
Il me prend la main et
Ne veut plus me la lâcher              Audrey

 

Après cet échauffement, place au portrait chinois concocté en duo avec Arnaud Le Gouëfflec.
Si j’étais, ………une matière, un animal, une saison, un objet, un bruit,………. Un mensonge, un mot …. Petite compilation :

Si j'étais une matière, je serais la soie car ma peau est douce
Si j'étais une odeur, je serais l’odeur de la pluie car on dirait qu’elle s’évapore
Si j'étais l'un des quatre éléments, je serais le feu car je peux vite m’enflammer
Si j'étais un animal, je serais une mouche car je pourrais aller dans n’importe quelle maison et espionner
Si j'étais une saison, je serais l’automne car l’idée de me blottir dans les draps avec un bon livre et un chocolat chaud me rend heureuse et m’apaise.
Si j'étais une qualité, je serais à l’écoute.
Si j'étais un défaut, je serais rancunière car j’ai du mal à pardonner et que je ne fais pas le premier pas
Si j'étais un objet, je serais un téléphone, ça évoque l’amitié
Si j’étais un bruit, je serais le bruit des feuilles qui craquent car j’adorais les écraser quand j’étais petite
Si j'étais un lieu, je serais une plage pour se reposer
Si j'étais un verbe, je serais le verbe Aimer car je suis amoureuse
Si j’étais un mot, je serais le mot anniversaire, pour les cadeaux
Si j’étais un mot, je serais le mot Abandon, car j’ai peur de ça
Si j’étais un mot, je serais le mot Espoir car il faut toujours en avoir

Eclats de rires, surprises et lectures communes avec l’autre groupe clôtureras cette première journée de rencontre.

Charlotte-et-Clara-
lecture-fin-seance
lecture-de-fin-datelier-
johanna